Air | Filtre percolateur

Imprimer

Traitement de l'air biologique: le filtre percolateur

But

  • Elimination des odeurs
  • Elimination des substances volatiles biodégradables, dont la constante d'Henry est relativement élevée, comme les alcool, aldéhydes et cétonogènes
  • Elimination de composés azotés: NH3, amines, …
  • Elimination de composés sulfuré: H2S, mercaptanes, ...
  • Compsés organochloré: chlorométhane, dichlorométhane, …

Fonctionnement

Dans le filtre percolant, les micro-organismes qui prennent soin de la dégradation, sont immobilisé sur un support inerte (joint en plastique, pierre de lave, ...). Sur les particules inertes, un biofilm se développe, sur lequel une couche mince d'eau s'écoule de façon  continue ou discontinue . Les composants à éliminer sont absorbés à travers cette couche d'eau et diffusés ensuite vers le biofilm, au sein duquel ils sont dégradés. 

Des nutriments (azote, phosphore, ...) et acide/base (correction pH) peuvent  aussi être ajoutés à l'eau de lavage. L'exces de biofilm (boue) doit être éliminer afin d'éviter une obstruction du filtre. Il est essentiel d'éviter une surcharge du filtre et de limiter la formation du biofilm au moment du dimensionnement.

Dans certains cas, un biofiltre est installé après le filtre percolateur comme technique de polissage en fin de cycle.

Schéma

Filtre percolateur

Applications

Ce type de filtre est souvent utilisé pour l'élimination de composants acides dans des flux de gaz tels que H2S, NH3, composés organochloré, ...

  • L'élimination des odeurs:
    • traitement de l'eau
    • industrie du tabac
    • industrie textile
    • l'air de l'étable
    • traitement du lisier
    • installations de fermentation
  • Solvants (VOC):
    • industrie chimique

Les executions les plus fréquents de filtres percolateurs sont:

  • Réservoir laveur en matière synthétique
  • Béton au revêtement approprié

Exemple d'une réalisation

Filtre percolateur en béton

Filtre de lave en matière synthétique