Eau | Elimination des métaux

Imprimer

Traitement physico-chimique: élimination des métaux

But

  • Enlèvement de métaux, la désintoxication des métaux
  • Élimination spécifique de zinc (Zn), le plomb (Pb), l'arsenic (As), le cuivre (Cu), le cadmium (Cd), le molybdène (Mo), de l'étain (Sn), le manganèse (Mn), le chrome (Cr), ... 

Principe

De nombreux hydroxydes métalliques sont peu solubles dans l’eau. Cette caractéristique permet d’éliminer des métaux lourds des eaux usées par adjonction d’hydroxydes (= augmentation du pH). Chaque hydroxyde métallique possède un minimum de solubilité à un pH donné. Afin d’atteindre ce pH, de la soude ou du lait de chaux sont généralement employés. En faisant précipiter les métaux sous forme de sulfure ou en utilisant la co-précipitation avec du fer, des concentrations encore plus faibles en métaux peuvent être obtenues. Ces réactions peuvent faire partie du process de coagulation – floculation du traitement physico-chimique.

La taille des flocs d’hydroxydes métalliques formés est augmentée par utilisation d’un polymère et ceux-ci sont séparés gravitairement dans un décanteur ou par raclage après une flottation. Les boues formées sont ensuite épaissies, par exemple, au moyen d’un filtre presse ou d’une centrifuge puis évacuées pour traitement externe.
L’eau épurée doit éventuellement ensuite être neutralisée.

Schéma

Application

Les eaux usées en provenance du traitement de surface des métaux ou les eaux de ruissellement des sites de stockage de ferraille contiennent souvent de fortes teneurs en un ou plusieurs métaux lourds. De nombreux métaux lourds sont cancérogènes ou toxiques, aussi bien pour les humains que pour l’environnement, et doivent de fait être éliminées des eaux usées. Des exemples répandus de métaux lourds toxiques sont le plomb, le mercure, l’arsenic et le chrome.

Exemple de réalisation

STEP physico-chimique: élimination des métaux

Coûts d'exploitation

En plus des frais d’investissement dans l’infrastructure de traitement, l’élimination des métaux lourds des eaux usées implique des frais d’exploitation liés au traitement physico-chimique. Les principaux étant le coût pour les produits chimiques et l’évacuation des boues physico-chimiques.

Approche de Trevi

Trevi essaie toujours de déterminer si le coût du traitement physico-chimique ne peut pas être optimisé en prenant des mesures de réduction à la source ou en traitant certains flux séparément. Sur base de jar tests, les produits chimiques les plus efficaces et les dosages optimaux sont déterminés afin d’obtenir une consommation en produits chimiques et une production de boues minimales.