Eau | Précipitation des phosphates

Imprimer

Traitement physico-chimique: élimination de phosphore

But

  • Déphosphatation, la précipitation des phosphates
  • Élimination de fluorure supplémentaires ou combiné et l'enlèvement de sulfate

Principe

L’ajout de produits chimiques judicieusement choisis permet la formation de composés phosphorés non solubles qui peuvent ensuite être aisément éliminés des eaux usées par décantation. Ce principe est aussi bien appliqué dans les stations d’épuration biologiques que physico-chimiques. Différents produits chimiques peuvent être utilisés:

  • Le lait de chaux (Ca(OH)2) est une base forte qui précipite le phosphore en phosphates de calcium à pH élevé. Le lait de chaux est principalement utilisé dans les stations d’épuration physico-chimiques ou il est également utilisé pour corriger le pH, éliminer les métaux lourds, éliminer les sulfates et les fluorures.
  • Le chlorure ferrique et le chlorure d’aluminium travaillent à pH neutre et sont pour cette raison également utilisés dans les stations d’épuration biologiques.

Dans une station d’épuration biologique, les sels de phosphore formés s’agglomèrent aux flocs biologiques et sont ensuite éliminés conjointement via la purge des boues. Dans une station d’épuration physico-chimique, les flocs formés sont grossis par utilisation d’un polymère et séparés par décantation ou flottation.
Comme mentionné ci-dessus d’autres anions tels que les fluorures ou les sulfates peuvent être éliminés de façon analogue par formation d’un composé non soluble.

Schéma

Elimination de phosphore au moyen de chlorure ferrique dans une station d’épuration biologique

Elimination de phosphore au moyen de lait de chaux dans une station d’épuration physico-chimique

Coûts d'exploitation

En plus des frais d’investissement dans l’infrastructure de traitement, l’élimination physico-chimique du phosphore des eaux usées implique des frais d’exploitation. Les principaux étant le coût pour les produits chimiques et l’évacuation des boues physico-chimiques.

Approche de Trevi

Trevi essaie toujours de déterminer si le coût du traitement physico-chimique ne peut pas être optimisé en prenant des mesures de réduction à la source ou en traitant certains flux séparément. Sur base de jar tests, les produits chimiques les plus efficaces et les dosages optimaux sont déterminés afin d’obtenir une consommation en produits chimiques et une production de boues minimales.