Eau | Séparateur d'huile

Imprimer

Traitement primaire: le séparateur d'huile

But

  • Elimination d'huile, hydrocarbure, huile minérale

Principe

Dans plusieurs secteurs l'eau usée et/ou l'eau pluviale provenant du revêtement peut contenir une quantité d'huile ou graisse importante, p. ex. dans les industries alimentaires. Dans le cas de concentrations trop élevées, le déversement dans des eaux de surfaces ou les égouts publics n'est plus autorisé, ou peut avoir une influence negative sur le foncionnement de la station d'épuration.

Selon l'application, on fait une distinction entre un appareil à flottation et un séparateur huile-eau ou huile-essence. Le principe de fonctionnement est identique et basé sur la difference entre la densité d'huile et de la graisse avec l'eau. La couche d'huile flottante est séparé de la couche aqueuse plus lourde par une cloison.

Applications

Si l'eau en question contient beaucoup de matière sédimentable en plus que l'huile ou la graisse, un décanteur/dessableur supplémentaire est prévu avant le séparateur huile-eau. 

Si l'eau en question contient outre l'huile ou la graisse aussi beaucoup de matières sédimentables, on prévoit souvent un décanteur/dessableur avant le sépateur d'huile-eau. Dans le cas ou seule une concentration très basse d'huile/graisse est acceptable dans l'effluent, un filtre de coalescence peut être ajouté; celui-ci améliore la séparation des gouttes d'huile ou graisse. Des réalisations en béton, acier et CPV sont possibles.

Il est important qu'un séparateur d'huile/eau ou appareil à flottation soit controlé fréquemment et nettoyé si nécessaire. Certains appareils envoyent automatiquement un message quand le niveau maximal est approché. Pour les appareils au filtre de coalescence il est important que l'eau ne contient pas trop de particules en suspension qui peuvent bloquer le filtre.

Exemple d'une réalisation