Sous les projecteurs | Lanxess - rive droite

Projet

Description

LANXESS est un leader dans le domaine de la chimie spécialisée et actif mondialement dans la production de produits chimiques, produits intermédiaires, matières synthétiques et caoutchouc synthétique. Sur le site de Lillo, Anvers, LANXESS produit du caprolactame et du polyamide. La production de LANXESS génère divers flux d’eau usée qui sont traités dans la station d’épuration.

 Aperçu d’une partie du complexe caprolactame

Sur le site, une distinction est réalisée entre les eaux usées traitables et non traitables biologiquement. Les eaux non traitables biologiquement subissent une neutralisation et une prédécantation. Les eaux usées pouvant étre traitées biologiquement, les eaux usées sanitaires des deux sites, sont traitées dans une station d’épuration biologique. Le traitement biologique comprend les étapes suivantes : neutralisation, pré-décantation, dénitrification, aération, décantation et flottation des boues. Les eaux usées traitées peuvent, si nécessaire, être refroidies sur une ou deux tours de refroidissement en parallèle afin de respecter la norme de rejet en température. L’effluent est ensuite rejeté dans l’Escaut. 

La quantité de boue activée varie proportionellement à la quantité de pollution organique dégradée. Afin de maintenir une teneur en boues constante dans les bassins, il est nécessaire d’évacuer une partie du retour des boues. Pour réduire les frais d’évacuation, les boues purgées sont épaissies par une centrifuge pour atteindre une siccité de l’ordre de 20%. Le processus de centrifugation est optimalisé par ajout de polyélectrolyte et de chlorure ferrique.

Réalisation

A l’été 2014, l’usine de fabrication de polyamide a démarré sur le site de Lillo. Une étude préliminaire de Trevi montrait qu’une augmentation de la capacité d’aération du traitement biologique était nécessaire afin de pouvoir continuer à respecter les normes de rejet.

Chacun des bassins d’aération en parallèle existants a été complété par un bassin d’aération en série d’un volume de 1500 m³. La capacité d’aération complémentaire de 2 x 1250 Nm³/h correspond à une capacité de traitement complémentaire de 7 tonnes de DCO par jour. Ces bassins d’aération sont équipés de panneaux d’aération fines bulles, économes en énergie, produits par Trevi. La gestion et le suivi quotidien de l’installation de traitement sont réalisés en relation étroite avec Trevi. Du fait de l’extension du volume de traitement, une diminution de la charge massique a été obtenue. En conséquence, une diminution des résiduels en composés organiques a été obtenue au point de rejet diminuant de facto les taxes de rejet. De plus, la qualité des boues s’est améliorée, influençant positivement la séparation des boues et la qualité de l’eau usée traitée. Ceci conduit à une gestion stable du process.

 Détail aération (collecteur d’air – panneaux d’aération)