Sous les projecteurs | SEA-invest - Abidjan

Imprimer

Projet SEA invest - Abidjan (Côte d’Ivoire)

  • traitement des eaux usées d’un terminal portuaire
  • 200 m³/jour

Description

SEA-invest est devenu l’un des plus gros exploitants mondiaux de terminaux de vrac sec, fruits et vrac liquide. Le groupe est actif dans pas moins de 25 ports, dont plusieurs en Afrique. A Abidjan – Côte d’Ivoire, le centre économique de l’Afrique de l’Ouest, SEA-Invest traite 100 000 tonnes de minerais par an. Les matières premières sont amenées par voie terrestre du Burkina Faso, à plus de 1.300 km de là.

Lors du stockage et du transvasement des minerais, deux sortes d’eau usée sont générées. D’une part, les précipitations qui s’écoulent sur les tas de minerais stockés en extérieur se chargent en certains métaux et autres polluants. D’autre part, tous les camions qui quittent le site passent par un “wheel wash”. La pollution principale de l’eau usée concerne le zinc, le cadmium et le plomb. Trevi s’est chargé de la conception, le montage et le démarrage du traitement physico-chimique de cette eau usée, pour un débit de conception de 15 m³/h.

Réalisation

Les eaux usées sont stockées dans un bassin tampon de 500 m³ puis traitées dans les réacteurs physico-chimiques installés dans des container. L’eau traitée est récupérée dans un bassin tampon de 300 m³. Elle est ensuite réutilisée dans le “wheel wash” ce qui permet une économie conséquente en eau de ville. L’ensemble de l’installation a été en majeure partie construite et assemblée à l'avance dans un container 40” et deux containers 20”, qui ont ensuite été placés les uns sur les autres. Afin de satisfaire aux défis majeurs d’une gestion à long terme, les éléments installés ont été choisis pour leur disponibilité locale et leur maintenance aisée, une formation intensive a été fournie après le démarrage et une interface avec connexion internet a été prévue pour un suivi adéquat de l’installation.

Modules container superposés

Décanteur lamellaire et réacteurs